Luge ou ski de rando, plus besoin de choisir

publié le Jeudi 1 décembre 2016

Des skis de randonnée de 1, 40 m (et 100 mm au patin) qui s’assemblent pour former une luge, c’est le concept du Snooc. Vous devrez simplement y ajouter un siège avec un amortisseur carbone et un manche téléscopique (l’ensemble pèse 1, 9 kilos et loge dans un sac à dos de 30 litres) pour obtenir un yooner, en moins de 5 minutes. Les fixations sont à la fois souples et robustes, et s’utilisent avec n’importe quelle paire de chaussure (randonnée, bottes de snowboard, après-ski…). Il ne faut qu’une ou deux descentes pour maîtriser cet engin. Grâce aux carres, on peut carver même sur des pentes raides, cet engin étant aussi très efficace sur une pente plus douce (de type route de col enneigée). Notez qu’une soixantaine de stations françaises autorisent le Snooc sur les pistes et sur certaines remontées (en tant que piéton). 

Voir tous les articles